Notre Histoire

En 2014, In Carne est créé pour fédérer un groupe, des connaissances, un foisonnement d’auteur.es, d’acteur.trices, de metteur.es en scène, de cinéastes, d’administrateur.es, de technicien.nes... rencontrés sur les bancs de l'université, en cours de lettres ou en théâtre, sur les planches des cours de jeu et de danse, ils partagent déjà l'envie d'entremêler le plus possible création et transmission. 

Venus pour certains de projets plus anciens (Les Anonymes EPHEMERES et le LOCAB’ORATOIRE), les quinze membres fondateurs de l’Association In Carne posent les bases d’un fonctionnement collégial, uni, réuni. Ni en troupe, ni en compagnie, ni en bureau de production, ni en collectif. 

- 2014 / 2015 -

CRÉATION SCÉNIQUE

Premières présentations d’un work in progress du spectacle Ce Qu’il Nous Reste par l'univers M_Despretz, qui sera retravaillé et radicalisé en résidence à l’été 2015.

CRÉATION FILMIQUE

Un rendez-vous, court métrage de Solène Ballesta, prix Picto 2014 de la photographie. 

ATELIER / INTERVENTION

À l’Université Nanterre Paris X, portés par Mathieu Husson : ateliers et transmission des bases du théâtre physique et du clown à des étudiants de toutes filières. À notre grand plaisir, l’expérience est reconduite en novembre 2015 par Garance Valet.

- 2015 -

CRÉATIONS SCÉNIQUES

Début du travail pour Overdose 90’, une mise en scène de Lambert Riquier. Sélectionnée par le dispositif Acte&Fac pour la professionnalisation des jeunes compagnies de la Sorbonne Nouvelle : accompagnement, stages, auditions festival Acte&Fac au Théâtre de la Bastille.

Création au Festival des Cithémuses (Théâtre T. Kantor, Lyon) de Ce Qu’il Nous Reste, par Mélina Despretz, puis reprise au Théâtre de Ménilmontant (Paris) en décembre et sélection par le dispositif Créart’Up Entreprendre dans la culture de la Mairie de Paris : représentation le 31 mars 2016 à Confluences.

Représentations et labellisation de Argument contre l’existence d’une vie intelligente dans le Cône Sud, une pièce de S. Sanguinetti portée par Bernat Bauza et Pierre-Angelo Zavaglia dans le cadre de l’initiative du Collectif Portatif, qui deviendra l'univers De·Vol·Veremos pour la diffusion du théâtre latino-américain contemporain.

CRÉATION FILMIQUE

Tournage de SURSIS au mois de février, court-métrage porté par l'univers A_Sandrin

ATELIER / INTERVENTION

Sous l’égide de l’organisation l'Élément Perturbateur, performances et déambulations portées par Garance Valet pour le Festival d’Architecture Itinérante organisé par le collectif d'architectes Bellastock.

- 2016 -

CRÉATIONS / RECRÉATIONS SCÉNIQUES


Représentation d'Overdose 90' de l'univers L_Riquier au Théâtre de la Bastille (Paris) notamment pour le Festival Acte&Fac puis au Théâtre El Duende (Ivry).

Première de la reprise d'Argument contre l'existence...de De·vol·veremos au Festival Cithémuses (Lyon), après une résidence en août.

Début des répétitions du Loup des Steppes, nouveau projet de l'univers M_Despretz à partir du roman de Herman Hesse. L'équipe présente la première partie de sa création, "Le Théâtre Magique", à l'occasion de la Coucool, événement  festif de 24h.

- 2017 -

CRÉATIONS / RECRÉATIONS SCÉNIQUES

Le 9 juin, Le Bal du Loup #1, la version festive du Loup des Steppes de M_Despretz, a vu sa première édition à la Parole Errante à Montreuil (93), où elle a réuni plus de 500 spectateurs venus s'immerger dans une proposition artistique totale, où la pièce du Loup des Steppes a pu dialoguer avec DJ + VJ Sets, expositions, live painting, danseurs, drag queens, magiciens, arts numériques, dans une scénographie festive à la mesure des 1500m2 occupés ce soir là. 

Les 28 et 29 septembre, Argument contre l'existence.... de De·vol·veremos est repris au Grand Parquet du Théâtre Paris Villette.